Blog

Décès du professeur de musique andalouse Sid-Ahmed Serri, un géant de çan'a d'Alger

17/11/2015 22:57

Le musicien, professeur de musique andalouse et chanteur algérien Sid-Ahmed Serri est décédé dimanche à Alger à l'âge de 89 ans, a appris l'Agence de presse algérienne (APS) auprès de ses proches.

L'enterrement aura lieu lundi après la prière Adhohr au cimetière de Sidi Yahia à Alger. Sid Ahmed Serri a été le premier artiste lyrique à recevoir, en avril 1992, les insignes de l'Ordre du Mérite National.

Le défunt est né le 2 novembre 1926 à la Casbah d'Alger.

Source EL WATAN 

 
	Sid-Ahmed Serri

 Revenons sur le parcours de ce géant de la musique arabo-andalouse algérienne  yafil.free.fr/album_serri.htm

En savoir plus

POUR LA PAIX; poème du Grand mystique Andalou Muhyî- Ed-Dîn Ibn 'Arabî (1165 Murcia Al-Andalus-1245 Damas) MY RELIGION IS LOVE L'AMOUR EST MA RELIGION

17/11/2015 21:06

Des vers du Grand Sheykh Al Akbar (1165 Murcie-1245 Damas)L' Amour EST ma religion...
Omar Metioui
Muwwál mode Síka MI, "Laqad Sára Qalbi" "لقد صار قلبى"

poem of İbn Arabi

Mon coeur est devenu capable de prendre toutes les formes
Il est un pâturage pour les gazelles,
un couvent pour les moines,
un temple pour les idoles,
la Kaaba pour le pèlerin.
Il est les tables de la Torah et le Livre du Coran.
Je professe la religion de l'Amour
où que se dirigent ses caravanes.
Car l'Amour est ma religion et ma foi


"لقد صار قلبى قابلاً كلَّ صورةٍ
فمرعى لغزلانٍ وديرٌ لرهـبانِ
وبيتٌ لأوثانٍ وكـعــبـةُ طـائـفٍ
وألواحُ توراةٍ ومصحفُ قرآنِ
أدين بدينِ الـحـبِ أنى توجـَّهَـت
ركائبُهُ فالحـبُ دينى وإيمانى"


"My heart has become viable in every form.
It has become a meadow for gazalles
a monastery for priests, a temple for idols 
Kaaba for hajjis, tablets of Torah and Kur'an.
My religion is Love.www.youtube.com/watch?v=sJP0Gtyll98

En savoir plus

LIENS SUR L' HISTOIRE, LES ARTS ET LA (LES) MUSIQUE(S) D' AL-ANDALUS

10/11/2015 14:08

DOCUMENTAIRES ET AUTRES LIENS SUR L' HISTOIRE ET LA MUSIQUE D' AL-ANDALUS

Musique(s) (Cours), Histoire(s) ET Art(s) D' AL-ANDALUS

En ce qui concerne les chansons que l'on chante, voici quelques versions de grands maîtres tels:

LE MAÎTRE M.BAJEDDOUB

Abdessadeq CHAQARA- Bouchra Lana.mp3 (7182254)

RîDâ TNIBAR de Tétouan

Cours du Maître Tétouanais virtuose du violon Amin Chaachoo

Cours du Maître et virtuose du Rabâb le Professeur M. HARRATE de RabatNoubat Ramlalmayawww.youtube.com/watch?v=FpIhi8tLJCk

Cours du Maître et virtuose du Rabâb le Professeur M. HARRATE de Rabat Noubat Rasd Dhail et raml Al Maya Chams Al Achiyya

Orchestre du Grand Briouel disciple du Maître Raïs lui même disciple De BRIHI avec la sublime voix de Aderrahim Souiri avec paroles

Ba Jeddoub avec Chabab AlAndalus d'Amin Debbi Ya Man Malakni 'Abda

La Nouba D'Or et de Lumière:  histoire de cette Musique, par Izza Genini. Sublime. Un hymne à la tolérance et le rôle des communautés chrétiennes et juives en AL-ANDALUS.

Marouen Hajji au Festival de Goléa UNE MERVEILLE

مروان حاجي - تدلل لمن تهوى.avi (10698542)

En savoir plus

Paroles du Répertoire

06/11/2015 00:07

 

 

Chamsou 1.pdf (155332)Chamsou 2et fin.pdf (342279)Noubat Al Isbihân Ya Man Malaknî Abdan.pdf (127679) Ya man Malakni abdan sera complétée bientôt

Pour les amateurs d'Al-Âlâ, voici le livre référence du Grand aître de Fès feu Hajj 'Abdelkrim Raïss

"Min Wahy Ar-Rabâb "  من وحي الرباب

sites.google.com/site/starziko1/andaloussi

Tous nos remerciements vont à la générosité de Starziko pour ce lien. Merci

En savoir plus

ENSEMBLE AL-ANDALUS

04/10/2015 00:58

"L' Ensemble AL-Andalus" est un groupe d'amateurs que réunit l'amour d'un art plus que séculaire. L'envie de pratiquer et jouer cette musique, de la partager et de la faire connaître a contribué à la naissance de ce groupe. Respectueux de cet art, nous demeurons cependant ouverts à d'autres influences et tâchant de créer des ponts entre différentes sensibilités. La mélancolie du Gharnâtî pressentant la Chute de Grenade et la sensualité festive de la musique Al-Âla qui nous parle d'une certaine apogée Almohade sont deux exemples parmi tant d'autres.

Dans une période trouble, par le biais de cette musique un message apparaît de par lui-même. C'est celui de la Grande Convivence du Caliphe Abd-ar-Rahmân III, blond aux yeux bleux, proche de la reine Toda (elle est sa tante en fait) et dont le premier ministre était juif, un certain Hasdai Ibn Shaprut. Trois communautés vivèrent dans une relative tolérance et arrivèrent à échanger. L'influence chrétienne sur la musique arabo-andalouse marocaine par exemple est évidente car il n'existe pas de quart de ton. Cette musique est plus ou moins diatonique et n'est pas orientale dans son essence; ce n'est que récemment que les mawwâwîls (improvisations vocales) orientales ont fait leur apparition sur la scène arabo-andalouse marocaine (Ba Jeddoub et Souiri); d'autres comme le maître tangérois Omar Métioui s'insurgent contre cette intrusion et prônent avec raison un retour vers l'origine de cette musique. L'exemple à suivre serait celui de Feu le Grand Moulay Ahmed Loukkili.

En savoir plus

C'est parti !

03/10/2015 02:04

Nous lançons notre nouveau blog aujourd'hui. Visitez-le régulièrement et nous essayerons de vous tenir informé. Vous pouvez suivre les dernières infos de ce blog via le fil RSS.

Merci

En savoir plus