ENSEMBLE AL-ANDALUS

04/10/2015 00:58

"L' Ensemble AL-Andalus" est un groupe d'amateurs que réunit l'amour d'un art plus que séculaire. L'envie de pratiquer et jouer cette musique, de la partager et de la faire connaître a contribué à la naissance de ce groupe. Respectueux de cet art, nous demeurons cependant ouverts à d'autres influences et tâchant de créer des ponts entre différentes sensibilités. La mélancolie du Gharnâtî pressentant la Chute de Grenade et la sensualité festive de la musique Al-Âla qui nous parle d'une certaine apogée Almohade sont deux exemples parmi tant d'autres.

Dans une période trouble, par le biais de cette musique un message apparaît de par lui-même. C'est celui de la Grande Convivence du Caliphe Abd-ar-Rahmân III, blond aux yeux bleux, proche de la reine Toda (elle est sa tante en fait) et dont le premier ministre était juif, un certain Hasdai Ibn Shaprut. Trois communautés vivèrent dans une relative tolérance et arrivèrent à échanger. L'influence chrétienne sur la musique arabo-andalouse marocaine par exemple est évidente car il n'existe pas de quart de ton. Cette musique est plus ou moins diatonique et n'est pas orientale dans son essence; ce n'est que récemment que les mawwâwîls (improvisations vocales) orientales ont fait leur apparition sur la scène arabo-andalouse marocaine (Ba Jeddoub et Souiri); d'autres comme le maître tangérois Omar Métioui s'insurgent contre cette intrusion et prônent avec raison un retour vers l'origine de cette musique. L'exemple à suivre serait celui de Feu le Grand Moulay Ahmed Loukkili.